Échange de bonnets : attention aux poux !

Partager son bonnet avec un ami, quoi de plus normal pour un enfant ? Attention toutefois, cette habitude peut s’avérer dangereuse en cas d’infestation de poux.
muts delen luizen

Deux sœurs qui se partagent leurs élastiques, des camarades de classe qui s’échangent leurs écharpes ou leurs bonnets, deux amis qui, pour rire, enfilent le déguisement de l’autre lors de la fête de carnaval, etc. Pour les enfants, s’échanger des vêtements est on ne peut plus normal. Malheureusement, aussi rigolo que cela puisse être, cette habitude peut favoriser la propagation des poux. Voici les points auxquels faire attention.

Les poux survivent-ils sur des vêtements ?

Commençons par une bonne nouvelle : les poux ne vivent que sur le cuir chevelu, car ils doivent se nourrir de sang toutes les 3 à 4 heures et ont besoin de chaleur (environ 30 °C) et d’humidité pour survivre. Toutefois, la prudence reste de mise. Partager un bonnet, par exemple, n’est pas une pratique 100 % sûre, car les poux peuvent survivre entre 24 et 48 heures (maximum) hors d’une chevelure et trouver refuge sur les vêtements et bonnets, mais aussi sur des objets tels qu’un peigne.

Traiter les bonnets et casquettes : un must absolu ?

Il s’avère que l’ami avec lequel votre enfant a échangé son bonnet possède des poux ? Lavez le bonnet à 60 °C et il sera à nouveau prêt à intégrer la garde-robe de votre bout de chou ! Vous ne savez pas quoi faire des objets non lavables ? Enfermez-les dans un sac hermétique et placez-les durant 48 heures dans un environnement froid, ou pulvérisez-y un peu d’insecticide naturel Pistal.

Traitement préventif contre les poux

Votre enfant n’a, par bonheur, pas encore attrapé de poux, mais vous souhaitez prendre toutes les précautions possibles ? Elimax, à la rescousse ! Ce produit anti-poux contient un facteur LPF qui repousse les poux de plusieurs manières :

  • Il réduit la charge électrostatique des cheveux.
  • Il répand une odeur désagréable pour les poux, mais inodore pour l’homme.
  • Il rend les cheveux inhospitaliers pour la ponte de lentes.

Résultat ? Votre enfant est triplement protégé !